• Dimanche 17 octobre 2010                 saint Beaudouin

    290e jour de l'année

    41ème semaine

     

     

     

    * On appelle bonheur un concours de circonstances 

    qui permettent le joie . Mais on appelle joie , cet état 

    de l'être qui n'a besoin de rien  pour se sentir heureux  * 

                                                                André Gide

     

     

     

    1bzen6az  

     

      Bonjour et bienvenue chez

      nous . Je vous souhaite un bon

      dimanche .  

     Je serai absente jusqu' à

     jeudi . 

     Vous pouvez continuer à 

     envoyer vos réponses pour  

     le concours , je regarderai en revenant .

     . Je vous ai programmé quelques articles .  

    Voici quelques photos du ciel . 

     

    0706190638506265726684.gif    ciel-rose.jpg  * Qu'il soit bleu , gris ou orangé , le ciel est toujours là au 

    dessus de nos têtes . Reflet de nos humeurs , on y cherche nos

    humeurs , on l'interroge , on l'admire *

                                                              Inconnu 

      0706201202316265729905

    ciel-bleu-nuages.jpg

     * Le ciel n'est jamais ni bouleversé  ni écrasé , quelque soit

    l'amoncellement des nuages  *

                                                          Stephen Bodian

    0706200100456265730074.gif

    grisgris.jpg

    * le ciel est blanc comme l'intérieur d'un nuage , et les étoiles

    noires comme des trous d'encre  *

                                                            Mathias Malzieu

    0706190638506265726684-copie-1.gif

    Photo-276-ciel-gris.jpg

    * Le ciel !  couvercle noir de la grande marmite , où bout

     l'impercitible et vaste humanité  *

                                                      proverbe français

                                    

     

    0707070908486265818824.gif

                                    

    nuages-noirs.jpg

    * On ne fuit pas le ciel , partout où l'on passe il est au 

     dessus de nos têtes  * 

                                                         Jean Marie Adiaffe

     

    0706201202316265729905

     

     

    Je vous souhaite une bonne journée et je vous fais de 

    Gros bisous tout doux  

    D

     

     

     


    10 commentaires
  • Dimanche 29 novembre 2009                           Article  programmé 

                


     Conquérir l'amitié d'un chat est chose difficile
     C'est une bête philosophique , rangée , ami de l'ordre et de la propreté 
    et qui ne place par ses affections à l'étourderie ; il veut bien être votre ami 
    si vous en êtes digne , mais non votre esclave .
    Dans sa tendresse il garde son libre arbitre , et il ne fera pas pour vous 
    ce qu'il juge déraisonnable .
    Mais une fois qu'il s'est donné à vous , quelle confiance absolue , quelle 
    fidélité d'affection.
    Il se fait le compagnon de vos heures de solitude , de mélancolie et de 
    travail .
    Il reste des soirées entières sur vos genoux filant son rouet  , heureux d'être 
    avec vous et délaissant la compagnie des animaux de son espèce .
    En vain des miaulements retentissent sur le toit , l'appelant à une de
    ses soirées du chat ou le thé  est remplacé par du jus de hareng saur !
    Il ne se laisse pas tenter et prolonge avec vous la soirée .
    Si vous le posez à terre , il regrimpe bien vite à sa place avec une sorte
    de roucoulement qui est comme un doux reproche .
    Quelquefois devant vous , il vous regarde avec des yeux si doux , si 
    caressants qu'on en est presque effrayé  , car il parait impossible que
    la pensée en soit absente .

    <<< Théophyle Gauthier  " ménagerie intime " >>

        
                     <<  La java des Pussy-cat >>

                              Sur un vieux toit en zingue
                              Y avait des pussy-cats
                              Qui dansaient comme des dingues
                              En f'sant du bruit avec leurs pattes

                             Alertés, les voisingues
                             S'écriaient ça n'a rien d'bath
                             y a d'quoi dev'nir sourdingue
                             On peux plus travailler ses maths

                             Le matou du marchand d'volailles
                             Une sardine en bandouillière
                             Avait enlacé par la taille
                             La chatte de la cuisinière

                            Chacun faisait du gringue
                            A la siamoise de l'épicier
                            C'était un vrai dancingue
                            A tout l'monde ils cassaient les pieds
                             
                            Au bout d'une demi-plombe
                            Ecoeurés par ce raffut
                            Les flics s'amènent en trombe
                            En faisant tourner leurs massues

                            Et c'est une hécatombe
                            Les ardoises volent en éclats
                            On aurait cru des bombes
                            Mais y avait déjà plus un chat

                            Réfugiés au fond d'une cave
                            Les pussy-cats pas dégonflés
                            Sirotant d'l'alcool de betterave
                            S'étaient remis à gambiller

                            Toute la nuit ils dansèrent
                            En usant des kilos d'savates
                            Pour leur anniversaire
                            La java des pussy-cats

                                                          Boris Vian 


       


                                         <<  Une chatte        de  Michèle Cabana  >>

           Une chatte sur l'oreiller , des ronrons comme pour me bercer
           Sa patte autour de mon doigt enroulé 
           Et au fond de son oeil doré , tous les mots qu'elle aimerait prononcer.
           Une chatte sur l'oreiller
           Qui amoureusement vient se frôler , comme autant de baisers
           Une petite langue quelquefois risquée , sur le bout de mon nez
           Une chatte sur l'oreiller
           Telle une ombre à mes côtés , qui sans jamais se lasser
           Avec sa frimousse et sa queue pointée 
           Me rappelle qu'elle est la pour m'aimer .



    Je vous souhaite une bonne soirée , et je vous fais de
    Gros bisous tout doux



    30 commentaires
  • samedi 28 novembre 2009                     article programmé


                          Entre coup de patte amical et le 
       sanglant coup de griffe , il y a une différence 
       que nous connaissons tous ..... et pourtant , 
       l'un et l'autre peuvent se succéder de façon
       stupéfiante .
       La douceur des coussinets et le tranchant des
       griffes  , dualité de chat , le chat aimé ou le
       chat détesté .

    Nous humains , nous sommes plantigrades , le chat , lui est digitigrade , c'est à 
    dire qu'il marche sur les doigts . Ceux ci sont recourbés , formant une sorte de
    pont qui s'appuie sur les coussinets .
     

          << les pattes antérieures possèdent quatre doigts principaux auquels s'ajoute un 
    pouce que l'on appelle communément 
    " ergot " . Celui-ci est situé à la face 
    interne du membre , sous le poignet ; il
    est plus court et ne participe pas à la 
    marche ni à l'appui et ne compte que 
    deux phalanges . A ces 5 doigts , correspond 
    5 petits coussinets , ceux ci entourent un coussinet central plus gros en forme de coeur . Si vous regardez
    bien la patte de votre félinou , vous verrez qu'il existe 1 septième petit 
    coussinet en arrière du poignet >> 



        
    << Les pattes postérieures sont 
    plus simples , et ne comportent
    que 4 doigts ( l'ergot à disparu )
    et seulement 5 coussinets >>


     Ces coussinets sont formés de 
    graisse recouverte par une peau
    épaisse qui est généralement de la
    même couleur que le bout du nez . Ces coussinets comportent les seules
    glandes sudoripares du corps ....et oui les chats transpirent par les pieds  ! ! 
    En outre , ces pelotes sont très riches en terminaisons nerveuses sensorielles 
    qui leur donnent une sensibilité  toute particulière .
    Les espaces entre les doigts , sont pourvus de poils , dont le rôle est d'assurer
    une certaine protection contre les traumatismes et les blessures .
    Les chats à poils longs  , ont des poils très  abondants . On les appellent" plumes " 
    et l'on dit que la main est emplumée ! 
    Les griffes : l'arme absolue toujours prêt  ...
       

    << Cachées au milieu de ce gant de velours , se trouve les 
    griffes tant redoutées . Il s'agit que de simples étuis 
    de corne se développant à partir de la chair rosée 
    qui tapisse la 3eme phalange .
    La couleur des griffes varient avec la nuance 
    du pelage . Elles sont translucides ou incolores
    ou colorées du rose transparent au noir selon la
    pigmentation de la robe .
    Lorsqu'il marche ou qu'il est en appui , les 
    griffes du chat ne touchent pas le sol . Elles restent
    située dans une petite gaine situé à 
    l'extrémité du doigt , ce qui fait que les déplacements
    du chat sont silencieux et qu'elles sont toujours
    acérées , prêtes à servir  . Si le chat veut grimper à un 
    arbre , capturer une proie ou se défendre , les griffes jaillissent immédiatement 
    grâce à la traction d'un petit ligament qui s'étand de la seconde et 
    troisième phalange . 
    Chez les chats vivant en appartement , sur des tapis , des coussins , ceux
    qui en fait n'ont pas la possibilité de " faire leurs griffes " , elles ne s'usent 
    pas assez , ce qui fait qu'elles deviennent salliantes , cassantes  , le chat
    s'accroche partout  . Mais nous pouvons faire la " manucure " , il suffit
    d'acheter un petit pince à ongles spéciales que l'on trouve dans les magasins
    pour animaux et en supermarché , cependant il faut bien faire attention de
    ne pas les couper trop court pour ne pas faire  saigner le chat .



          <<  voilà les ciseaux que j'ai 
    acheté et avec lequel je coupe les
    griffes à Ulysse depuis qu'il est 
    chatons ... il faut faire passer la
    griffe dans le " rond " et serrer 
    doucement  >> 
    Domino , pas moyen de lui faire
    elle ne veut pas !   >>



    De toute façon , les griffes  du chat sont usées sur les " arbre à chats " 
    que nos félinous prennent tant de plaisir à " gratter "     .
    Et puis si vous avez entendu parler  d'une opération  qui consiste à faire
    l'ablation des griffes , oubliez ça , c'est un peu une " mutilation " pour le chat   ..
    et  surtout ne jamais le faire si le chat va dehors ...
    Les grattoirs ça existe et ce n'est pas fait pour les chiens ! ! ! 

    Bonne soirée et 
    gros bisous tout doux


     
                                         

    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique