• Le tronçonnage au passe partout

    Samedi 11 juillet 2009



                   





    << Lorsqu'ils ont terrassé les vieux
    enfants de la montagne ( les sapins
    séculaires ), les bûcherons les
    "dépècent " . Ils leurs coupent
    les branches qu'il taillent pour le bois
    de chaufage , ils dépouillent le fût de son écorce et le divise en
    blocs avec la scie " passe-partout " , on nomme ces solives des
    " tronces " de longueurs appropriées aux débits auxquels on les
    destinent ( ce terme est dans le langage du métier ).
    Ces tronces sont sorties de la coupe , jusqu'au chemin le plus
    proche , soit en les faisant glisser au moyen de leviers si la pente
    est assez rapide , soit au moyen d'un avant de train attelé  de
    bête de  somme , soit enfin au moyen de schlittes .Maintenant
    les temps ont changé et les arbres sont abattus et dépouillés de
    leur branches au moyen de " tronçonneuses "

      <<   Secrète mère légendaire >>

    Rayonne au flanc de ta montagne
    Du feu des rêves enchâssés
    Dans ta gangue rose de grés

    Au bord du ciel, flamme de pierre ,
    Veille attentive et tutélaire
    De ta falaise de sapin

    Mère -Henry, veille ma compagne !

    Sois sur la ville , aux grands matins,                    << roche  Mère-Henry >>
    Reflet d'amour et d'auve claire,
    secrète Mère légendaire .

    Au coeur de tes fils dispersés
    Sois , en leurs chantant inéffacés
    L'écho vibrant de leur montagne .
                                                                 Henri Martin ( 1908-1987 )


    Je vous souhait un bon samedi et je vous fais de
    Gros Bisous Tout Doux
                                                                     DOMINO
    « Pouquoi j'aime mon " maître " ? ?Les Vautes de Brimbelles »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    8
    Lundi 13 Juillet 2009 à 00:00
    Domino
    merci à toi Lady Marianne                      bisous
    7
    Dimanche 12 Juillet 2009 à 23:55
    Domino

    pas beau dimanche , arrivée a la foire à 8 heures avec la pluie , repartie à 16 hueres à la pla ce de 18 , sous une pluie battante et sur tout ça 2heures d'éclaircie !!!
    peu demonde , vente nulle !
    j'ai eu le plaisir de rencontrer 2 copinautes vosgienne , une de Remiremont et la deuxième d ' Etival , la soeur du vosgpat breton , si tu " connais "?
    bonne nuit      bisous

    6
    Dimanche 12 Juillet 2009 à 23:33
    Domino
    merci   bisous
    5
    Dimanche 12 Juillet 2009 à 23:26
    Domino
    merci Mimi , bonne journée      bisous
    4
    Dimanche 12 Juillet 2009 à 07:28
    Un article très intéressant... je ne savais pas tout cela. Ce poème est vraiment magnifique.
    3
    Dimanche 12 Juillet 2009 à 00:48
    gene
    joli poème
    2
    Samedi 11 Juillet 2009 à 22:41
    Jean-Marc
    Hello
    je te souhaite un très bon dimanche
    Bisous
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    1
    Samedi 11 Juillet 2009 à 21:52
    LADY MARIANNE
    bonsoir DOMINO
    oui je savais pour le bois - mais tu le raconte si bien !!!
    et le poème me plait bien !!
    bises  lady marianne
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :