• Mardi 23 novembre 2009

                     Le chat , a une stablilité émotionnelle 
      fragile que le moindre déséquilibre peut
     bouleverser . Troubles du comportement ou
     états réactionnels , les consultations liées à
     un souci d'origine comportementale sont de
     plus en plus souvent motivées par les
     propriétaires de chats .

     L'évolution des " chats d'hommes  " vivant avec lui
     en milieu fermé , entraîne  un certain nombre de 
     souffrances psychiques .
     D'un point de vue " théorique " un chat est par nature
     fait pour vivre à l'extérieur , mais de plus en plus
    l'homme fait en sorte qu'il vive dans les intérieurs , par peur des disparitions
    des accidents . Heureusement , la grande majorité des chats , compose avec , car
    ils bénéficient d'un pouvoir d'adaptation . Ainsi les chats peuvent être heureux
    sauvages , errants ,ou choyés par les êtres humains . Ils sont donc tout à fait
    capables de compenser les comportements et activités manquants par la vie
    en milieu clos , par d'autres comportements où ils trouveront équilibre et
    bien être . Si le chat vit en huis clos avec ses maîtres , il peut avoir du mal
    à se stabiliser émotionnellement , s'il a subit un traumatisme , ou face à une
    situation inconnue , par contre  s'il à la possibilité de sortir , il saura de lui même
    trouver un échappatoire à son problème . Les pathologies qui découlent d'un
    traumatisme ou d'une situation inconnue , seront parfaitement résolvables , dès
    lors que l'on en connait la cause avec exactitude !  Parmi ces pathologies , ils peut
    y en avoir des graves , comme la dépression , qui entraine parfois le mort de
    l'animal . Une dépression se traduit par une grande détresse psychologique  ,
    une baisse significative de sa réactivité face au monde extérieur .
    Le chat dépressif l'est différemment selon son âge , son caractère , son histoire
    individuelle et ses conditions de vie . Elle peut intervenir après la mort d'un
    maître , ou d'un compagnon , il n'est pas rare de voir des chats arpentant
    l'appartement en miaulant désespérément . Il s'installe parfois à l'endroit
    aimé par celui de l'être d'attachement et donc très imprégné de son odeur .
    Un accident , un bouleversement dans l'organisation de son territoire peuvent
    également être à l'origine du stress lié à l'état dépressif ; il dort plus , joue moins
    et peut même refuser de s'alimenter dans les cas les plus extrèmes  .
    Le chat dépressif semble incapable de guérir seul et les maitres ont un grand
    rôle à jouer dans la guérison de leur petit compagnon , en prenant toutes les
    mesures necessaires pour l'aider .
    La dépression du chat , dans sa complexité , peut se comparer à celle de l'être
    humain ....










        

    32 commentaires
  • Samedi 7 novembre 2009                       bonne fête les Carine
    311e jour de l'année
     45eme semaine

    <<  A la saint Ernest
                   Abats les pommes qui te restent >>

                                  
                                     Bonjour , bienvenue chez moi  

               Lorsque l'on observe son chat , on s'aperçoit que ses
       oreilles sont une vraie source d'information  .. le moindre bruit
       les fait s'orienter de droite à gauche , parfois une à droite et
       l'autre vers la gauche , c'est une de ses particularité ! elles
       sont mobiles


    Dans la nature , les animaux sauvages doivent communiquer sans bruit
    de manière à ne pas se faire remarquer , ou lorsqu'ils sont à l'affût d'une proie .
    Nos petits compagnons ont gardé cette habitude , l'instinct , ils expriment
    donc leurs " sentiments " avec certaines parties de leur corps , et une des plus
    visible , sont les oreilles . Observons les bien  : quand ils les couchent , c'est
    mauvais signe! celà peut vouloir dire << mefie toi ! pourquoi ? parce que
    leurs oreilles sont très fragiles , aussi pendant les bagarres , les chats doivent
    les protéger en rabattant sur la tête ; donc oreilles couchées égale :
    << je suis prêt à la bagarre ....>> te voilà prévenu .


    Elles pointent en avant quand il joue et qu'il est content , et en arrière
    lorsqu'il est agressif ...
    30 muscles moteurs servent à orienter le pavillon de l'oreille dans tous
    les sens pour localiser un bruit avec précision .
    Il va sans dire que l'hygiène de l'oreille de votre chat est primordiale , il
    serait bon , de lui nettoyer tous les jours , chose pas toujours facile , je
    vous l'accorde ... voici une vidéo nous montrant comment procéder .

    Laver les oreilles de son chat. - mytrace
    Comment laver les oreilles de mon chat? On doit régulièrement nettoyer les oreilles de son chat, pour son hygiène quotidienne mais aussi en cas d'infections comme une otite. Munissez vous d'un produit de nettoyage auriculaire, de coton et de d'un produit de traitement prescrit par votre vétérinaire (Attention: ne pas utiliser de coton tiges qui pourraient blesser le conduit auditif de l'animal!). Afin de nettoyer les oreilles de son chat, il faut tout d'abord bien se laver les mains. Placer le ensuite sur une table pour qu'il soit à votre hauteur, puis verser quelques gouttes de produit dans le conduit auditif tout en le massant. Vous devez ensuite essuyer l'excédent avec un mouchoir! Vous pouvez répéter cette opération tous les 15 jours pour l'hygiène quotidienne de votre chat. Ce reportage est edité par la Pets TV, la web TV du portail wwww.pets-dating.com, le premier site de rencontre pour tous les animaux.

    Je vous souhaite une bonne journée et je vous fais de
    Gros Bisous Tout Doux

    19 commentaires
  • Lundi 31 août 2009                          Bonne  fête les Aristide
    243e jour de l'année 
     36eme semaine 

    <<   An août et en vendanges 
                 Il n'y a ni fêtes ni dimanches  >>


     
                                            Bonjour à toutes et à tous , je suis très
               contente de vous retrouver , je vous remercie de vos
               passages chez moi , et de tous vos comms ; je vous
               répondrai , mais patience , car il me faudra quelques jours!
      Je vous souhaite un bon lundi , un excellent début de semaine
    et bon courage pour la reprise du travail .
    On sait que par instinct le chat est d'un propreté irréprochage , de plus dès l'âge
    d'un mois sa mère lui aura appris la propreté . Bien sur il faut pour celà qu'il
    vive dans un environnement propice , avec un accés à la litière , et que celle-ci
    soit propre .Mais malheureusement un événement traumatisant pour le chat ,
    le modification de son environnement, des punitions répétées ou inappropriées
    ou une maladie , peuvent conduire un chat propre à faire ses besoins hors
    du bac à litière . Cette malpropreté est plus souvent d'ordre urinaire que fécale .
    Bien sur un accident isolé ne doit pas être considéré comme de la malpropreté,
    mais cela se reproduit régulièrement il faudra agir .

    La malpropreté fécale , ( bien que rare ) ,
    peut avoir 2 causes : organique  ou
    comportementale .La cystite , ou certaines
    affections digestives  peuvent entrainer
    des défécations non contrôlées . Dans les
    deux cas , il faut traiter la cause .
    Le premier reflexe qu'il faut avoir , c'est
    conduire son chat chez le véto , pour
    qu'il puisse détecter une eventuelle maladie.
    Il faudra alors être capable , de renseigner
    avec précision , le vétérinaire , sur la fréquence de la malpropreté , le posture
    adoptée par le chat , le lieu ou il va éliminer , et si on peut , la situation qui
    déclenche ce comportement .Si le chat se porte bien et que toutes les causes
    organiques ont été éliminéés , alors le véto s'orientera vers un trouble du
    comportement . La malpropreté se divise en deux groupes : le marquage urinaire
    lorsque le chat urine sur un mur ou un autre support vertical , ou lorsque les
    urines sont faites à terre .( faut savoir que le chat non castré , fait un marquage
    urinaire ) .c'est le marquage sexuel ; mais bien souvent , le marquage et
    réactionnel , suite à un grand stress , la perturbation territoriale , due à l'arrivée
    d'un nouveau chat , un changement de composition au foyer ( venue d'un bébé)
    un déménagement etc...

       Pour lutter contre la malpropreté
     d'origine comportementale , plusieurs
     solutions sont envigeasables , mais il 
     faut avant tout déterminé la cause de
    ce comportement . Il faut savoir que
    gronder ou punir le chat ne fera
     qu 'accroître son  anxiété , et que le
     netoyage de son urine doit toujours
     se faire hors de la vue du chat , et
     surtout ( mais ça tous les les
     propriétaires des chats le savent )
    ne jamais laver à l'eau de javel , faute de quoi  , votre félinous , adorant cette
    odeur , aura tendance à recommencer au même endroit .Le vinaigre blanc ou
    l'eau gazeuse fera l'affaire . La thérapie aussi et surtout par des mesures sur son
    environnement : respecter le territoire du chat ,soigner la gestion et la propreté
    du bac , vérifier la taille , la forme , parfois trop haut , son accés ( parfois
    difficile pour les chats plus âgés ) le type de litère ne lui convient elle pas ? ,
    ( attention au changement de litière ) toujours y aller progressivement , mettre
    un peu de la nouvelle litière mélangée avec l'ancienne , puis augmenter un
    peu à chaque change pour arriver à la nouvelle en totalité .Attention aussi aux
    litières parfumées que certains chats n'acceptent pas ! Des mesures simples
    peuvent parfois suffirent à résoudre le problème . Si malgré tout la malpropreté
    continue , alors votre véto pourra prescrire un traitement à votre chat , des
    médicaments visant à diminué l'anxiété , mais dans tous les cas , ne punissez pas
    l'animal , ne le grondez pas , et surtout ne le placer pas de force dans la litière
    ces gestes ne feraient que renforcer son aversion .
    Je vous souhaite une bonne journée
    Gros Bisous Tout Doux
                                                         

    53 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique